> Mariage et adoption pour tous : le projet de loi adopté par le Sénat…

> Mariage et adoption pour tous : première victoire ce 12 février !

Vendredi 12 avril 2013
Le projet de loi adopté par le Sénat… Le texte doit maintenant repasser par l’Assemblée nationale, où il sera examiné en 2e lecture. Suivre la dernière ligne droite de ce dossier  sur Yagg.com

Jeudi 4 avril 2013

(Extrait de Yagg.com)

C’est reparti. L’examen du projet de loi sur l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples homosexuels commence au Sénat demain, jeudi 4 avril, à 16 heures. Comme lors de l’examen en première lecture à l’Assemblée nationale, Yagg vous propose de suivre les débat en intégralité grâce au Yaggolive et au livetweet de la Yagg Team.

Le projet de loi a été adopté en première lecture le 12 février par l’Assemblée nationale au terme d’un marathon de 109 heures qui avait occupé les député-e-s jours et (quelques) nuits, au cours duquel 4999 amendements ont été examinés. Les débats, très vifs au sein de l’hémicycle du Palais Bourbon, devraient être plus tempérés au Palais du Luxembourg. Et moins longs: 279 amendements et trois motions (irrecevabilité, question préalable, renvoi en commission) ont été déposé-e-s. L’ordre du jour des séances publiques prévoit la date butoir du vote au plus tard le 13 avril avec 20 séances au maximum les 4, 5, 8, 9, 10, 11 et 12 avril.

Mais le passage au Sénat ne devrait ressembler en rien à un banal enregistrement. La commission des lois, qui a adopté le texte le 20 mars, a notamment supprimé l’article-balai d’Erwann Binet, rapporteur du projet de loi à l’Assemblée nationale.

Une vidéo publiée sur le site du Sénat propose un tour d’horizon des avis des différents groupes parlementaires:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur [Entretien] L’avis des groupes politique du Sénat avant le débat du 4 avril 2013

Le Sénat propose également le fil des discussions via son site internet et Twitter. Les débats pourront être suivis sur le canal vidéo du Sénat, sur son compte Dailymotion et sur Public Sénat, chaîne 13 de la TNT et 24/24 ADSL, avec une volonté affichée de priorité au direct.

 

mardi 12 février 2013

Extrait du communiqué de presse de FACE à FACE (à télécharger en version PDF en cliquant ici)

L’Assemblée Nationale vient de se prononcer par un vote solennel en faveur du mariage et de l’adoption pour tous avec une (très) large majorité (329 voix POUR, 229 voix contre).
C’est un jour historique pour FACE à FACE et toutes les associations qui se battent depuis des années pour la reconnaissance de l’égalité entre homos et hétéros.
Des auditions ont eu lieu chaque jeudi à la commission des lois autour des psychanalystes, des pédopsychiatres et des responsables des cultes. Les dernières auditions concernaient les enfants élevés par des couples homosexuels. C’est sans doute les meilleurs défenseurs de la famille homoparentale.
L’équipe de FACE à FACE a soutenu ce projet bien avant sa discussion au Parlement en demandant aux candidats aux élections présidentielles et législatives leur position à ce sujet. Nous avons ensuite, au travers de débats lors du festival en novembre, puis en participant à des manifestations à St-Etienne et à Lyon fait entendre nos revendications.
Notre détermination est restée constante et notre volonté de débattre et d’informer intacte.
Pendant ce temps, nos adversaires ont refusé le débat public, se permettant des accusations aussi affligeantes les unes que les autres. Rien ne nous aura été épargné pendant ces longues semaines : de la polygamie à l’inceste, de la zoophilie au cannibalisme, du déséquilibre psychique qui s’abattra sur tous les enfants de France à l’annonce de la fin du Monde.
Enfin l
FACE à FACE est fière d’avoir éclairé ce débat à son niveau et continuera à soutenir toutes les initiatives contribuant à défendre la cause des Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transgenres (L.G.B.T.) Nos cinéphiles militant(e)s vous proposeront bientôt des films passionnants pour poursuivre cette marche inéluctable vers le progrès….
Infos presse : 06 78 43 70 16
’intervention des autorités religieuses dans le débat politique a représenté une grave
remise en cause de la laïcité à laquelle nous sommes attachés.
Le soutien que nous espérions des médias n’a pas été à la hauteur et n’a pas contribué aux
échanges constructifs que nous attendions.
Dans quelques semaines, le texte sera débattu au Sénat avant d’être adopté définitivement.
Tous les couples pourront alors franchir les portes des mairies de France pour rendre visible et
légitime leur union.
Pour autant, un long chemin reste à parcourir pour l’égalité totale des droits avec notamment le
droit pour les couples de lesbiennes à l’accès à la procréation médicalement assistée.

Retrouvez l’historique de la mobilisation stéphanoise en cliquant ici

Lire aussi : Et après le 12 février que va t il se passer ? (Yagg.com)

Laisser un commentaire