Des films de garçons ou de filles, voire des deux en même temps

A FACE à FACE, on se dit qu’il faut non seulement contenter tous les publics, chacun pouvant à un moment se reconnaître dans un film ou voir dans un autre des questionnements personnels abordés, mais que le mieux est sans doute de faire se rejoindre les publics, quels qu’ils soient. Ce mélange, nous espérons l’avoir réussi cette année.

Des films pour les filles…

Côté films féminins, le Festival commencera cette année le Jeudi 16 novembre à 20h30 avec en séance Pré-FACE au Ciné-Pilat de Pélussin le film Rara, avec un regard de jeune adolescente sur ses deux mères. Un film subtil captant les petits rien du quotidien qui font la solidité et l’union d’une famille, parfois mise à mal par le regard des autres.

Awol - film photoLe jeudi 23 au soir (21h30), c’est l’actrice trans Daniela Vega, découverte dans La visita l’an denrier, qui interprétera un rôle de femme combative, tentant de faire valoir son droit au deuil, après la disparition subite de son amant. Une femme fantastique, autre film chilien, dont la finesse du scénario et de la mise en scène sont à saluer, sera précédé d’un buffet au restaurant le Pachamama.

Samedi 25 novembre après-midi (16h10), c’est l’agence immobilière En aparté qui nous fait le plaisir de parrainer la séance du film américain indépendant Awol. Développant le point de vue d’une jeune étudiante, devenant l’amante d’une femme mariée avec enfant, le film questionne le pouvoir de la passion et la tentation de l’évasion.

Enfin le dimanche 26 après-midi à 16h00, après un mini-concert latino, c’est un magnifique documentaire sur la chanteuse ranchera mexicaine Chavela Vargas qui sera projeté. L’occasion de découvrir cette artiste entourée d’une certaine légende, qui ne pouvait être ouvertement le même personnage sur scène et dans la vie privée.

Des films pour les garçons…

Après les séances-débats Pré-FACE autour de Tom of Finland, dessinateur engagé ayant influencé l’imagerie gay dans les années 60-70, et Les initiés, œuvre Sud Africaine autour d’un rituel aussi tabou que l’homosexualité dans ce pays, les festivaliers pourront découvrir en ouverture de cette 13e édition, le mardi 21 novembre à 21h00, le film anglais Seul la terre, portrait d’un jeune agriculteur et d’un immigré roumain entrant en collision l’un avec l’autre.

Marvin - film photo-webL’un des principaux événements sera la présentation, le soir de sa sortie mercredi 22 à 21h00, du nouveau film d’Anne Fontaine, Marvin, inspiré librement du best-seller Pour en finir avec Eddie Belle-Gueule, et support d’un débat sur le harcèlement en milieu scolaire, avec deux psychologues de la médecine préventive de l’Université Jean Monnet. Une projection précédée d’un buffet au restaurant Entre 2 Po.

Destiné à un public principalement étudiant, le charmant film canadien Closet Monster sera projeté le jeudi 23 novembre à 18h00, se concentrant sur un personnage attachant de jeune homme dont le confident, un hamster, ne cesse de lui répondre et de l’épauler.

Paths - Ein Weg - film photoDimanche 26, en début d’après midi, les plus romantiques pourront découvrir l’histoire d’un couple allemand, amené à élever le fils d’un d’entre eux. Film puzzle, Paths (Ein Weg) a fait les beaux jours du Festival de Berlin 2017, et capte ces moments clés ou anodins qui font l’union ou la désunion d’un couple. Un film sur les petits bonheurs et l’usure du temps qui devrait en bouleverser plus d’un.

Enfin le festival se terminera sur une note venue du froid. Un film nordique qu’on vous garde au chaud depuis un an, et qui sortira enfin en salles fin décembre. Heartstone suit un groupe d’adolescent, et particulière deux amis très proches qui sont tentés de prendre chacun un chemin différent. Une magnifique histoire trempée dans les paysages lunaire de l’Islande.

Mais aussi pour garçons comme filles !

La particularité de cette édition 2017 du Festival FACE à FACE est de disposer de deux film fantastiques, dans divers sens du terme, qui font naturellement se rejoindre les publics masculins et féminins.

Les garcons sauvages - film photoLe premier sera projeté Vendredi 24 novembre à 22h00 et a déjà beaucoup fait parler de lui depuis ses projections à la Semaine de la critique du Festival de Venise et à l’Etrange Festival à Paris. Le film conte une étrange histoire de 5 garçons ayant tué par mégarde leur prof de français et embarqués sur un bateau fantôme par un mystérieux capitaine, est une expérience en soi, en permanence borderline. Mais la particularité des Garçons sauvages est que ces cinq garçons sont tous jouées… par des actrices ! Deux de ces actrices viendront d’ailleurs présenter le film et discuter avec le public à l’issue de la projection : Mathilde Varnier et Anaël Snoek, cette dernière devenant notre présidente du jury de la Nuit du Court le lendemain.

Girls lost - photoLe second fera l’objet de la séance principale de ce Festival FACE à FACE 2017, le samedi 25 à 18h00, proposant une intrigante histoire de 3 adolescentes se transformant en garçon la nuit, avant de redevenir filles au petit matin. Girls Lost, que nous avions dû laisser de côté l’an dernier pour des raisons techniques, sera donc enfin projeté sur Saint-Etienne, et nous sommes impatient que les spectateurs découvrent cette chronique qui fait appel à toutes les lettres du terme LGBTI…

 

Retrouvez l’intégralité de la Programmation du 13e Festival du film LGBTI+ FACE à FACE.

L’Équipe de FACE à FACE

Laisser un commentaire