Former les équipes éducatives…

Prévention et la lutte contre l’homophobie en milieu scolaire : FACE à FACE diversifie ses actions

FACE A FACE, depuis des années déjà, a cherché à se rapprocher de l’Education Nationale afin de sensibiliser sur les thèmes de l’homosexualité et de la lutte contre l’homophobie. Sa première démarche,  en ce sens, avait été de proposer des séances scolaires, en présence de réalisateurs afin de rebondir sur les projections proposées à travers des échanges.  Cette initiative rencontra un certain succès et fut même récemment citée, pour son idée novatrice et citoyenne, dans un rapport sur l’homophobie dans l’Education Nationale, remis au Ministre Vincent Peillon en 2013.


Reportage TL7 séance « scolaires » FACE à FACE…

Cependant le constat fut assez rapidement décevant devant le manque de préparation des élèves par la plupart des professeurs à ces rencontres et le malaise souvent pesant de ces mêmes professeurs pour aborder ces sujets ou questions de société. Forte de cette expérience,  FACE A FACE n’a pas souhaité abandonner ni baisser les bras et c’est en se relevant les manches et en se creusant les méninges qu’une évidence est apparue. Plutôt que de vouloir atteindre les élèves,  en nombre trop important et trop éparse, il faudrait sensibiliser les esprits des professeurs eux-mêmes. Mais comment s’y prendre…

Durant près de trois ans, nous avons œuvré pour nous faire ouvrir les portes de cette grande institution, rencontrer un grand nombre d’interlocuteurs, organiser de très nombreuses réunions,  bousculer les habitudes nous heurtant parfois à des murailles infranchissables sans jamais nous décourager bien que ce fut souvent frustrant. Nous avons beaucoup appris et, de ces expériences, nous en avons fait une force qui nous a amené à une conclusion. Agir auprès des professeurs oui mais un peu plus en amont, pour les futurs professeurs, voilà le but que nous devions nous fixer…

Lutter contre l’homophobie à l’école : une nécessité pour l’avenir !

Il aura fallu attendre la fin 2013 pour que ce projet audacieux commence à s’esquisser et voit le jour, enfin, cette année grâce à l’acharnement de FACE à FACE et notamment de son Président mais aussi avec le soutien de la région Rhône Alpes, de l’ex- IUFM (aujourd’hui ESPE Lyon1 – site de Saint-Étienne) et l’engagement de son responsable, Frédéric Aubert et d’une partie de ces formateurs intéressés par le projet pour que naisse et accouche la création d’un Colloque contre l’homophobie.

Près de un an de préparation aura été nécessaire pour proposer au final ce Colloque intitulé : « Éducation à la sexualité et lutte contre l’homophobie ». Un an durant lequel la nature des interventions, les intervenants eux mêmes,  la projection de courts métrages,  les participants ciblés auront été définis.

Mercredi 15 octobre 2014 : succès total !

L’objectif de 150 personnes a été dépassé  : futurs enseignants, assistantes sociales et infirmières de l’Education Nationale, proviseurs adjoints, toutes et tous ont répondu présents,  tous intéressés et volontaires car force a été de constater lors des échanges qu’ils étaient confrontés à ce sujet régulièrement et qu’ils se retrouvaient démunis,  impuissants pour intervenir, traiter et répondre au nombreux questionnements, aux discriminations dont ils étaient témoins sur ce fléau sans savoir comment le démonter.

>  voir la galerie photo du colloque

 > Lire l’article du journal Le Progrès du 17 octobre 2014

voir le reportage sur Tl7

Vous pourrez prochainement revivre cet évènement grâce à des podcasts audio et vidéo des échanges qui se sont tenus.

L’équipe de FACE à FACE est heureuse d’avoir pu apporter sa contribution, confortée dans l’idée que de telles initiatives étaient et sont nécessaires.  Les réactions de ces personnels ont montré qu’ils sont demandeurs et ont besoin d’aide et de soutien. Espérons que cette initiative de FACE à FACE aura permis de défricher cette grande institution mais aussi et surtout qu’elle mettra tout en oeuvre pour soutenir et épauler a l’avenir ces professeurs trop souvent seuls pour affronter cette discrimination. FACE à FACE garde un oeil sur l’évolution et ne manquera pas de se rappeler à leurs bons souvenirs si cela devait s’avérer nécessaire…